Apprendre à se taire

J’ai envie de commencer cette nouvelle année avec un mini coup de gueule, comme une bonne française que je suis ! Je vais déjà commencer par vous souhaiter à tous une très bonne année, c’est plus poli ! Alors, très bonne année, profitez en de chaque instant et surtout PEACE ! Voilà maintenant je vais râler un peu…

Pour vous illustrer mon agacement, je vais vous conter le début de mon samedi dernier ! Nous sommes samedi soir, 19h, et je dois me dépêcher parce qu’à 19h30, les 30 ans d’une de mes meilleures amies commencent. Evidemment, la tenue que j’avais prévue, ne rend absolument pas comme je l’avais visualisée dans ma tête ! Bon j’essaie une tonne de fringues… ça me gonfle… et puis finalement je mets celle du début… car je trouve qu’elle cache le mieux mon corps de grenouille ! Alors je ne me sens pas du tout au max, mais quand même… tu connais cette mini assurance ? Quand tu as fait un effort de maquillage, de fringues, bon les cheveux moi perso j’ai arrêté les efforts de ce coté là !!! Bref, j’arrive à la soirée, je dis bonjour à tout le monde, je prends une petite coupe, je me détends et là une nana arrive en retard… me dis bonjour… et crois bien faire en ajoutant : bah il faut manger dis donc ou faire du sport ! Voilà patatras, la mini assurance que j’avais gagné grâce au mascara et tout le tralala… aux oubliettes ! Et le pire dans tout ça, c’est que je ne lui ai pas répondu : va te faire f…, noooon penses-tu, à la place, j’ai balbutié des espèces d’excuses bidons qu’elle n’a même pas pris la peine d’écouter ! Voilà ! Alors je ne sais pas quelles étaient ses intentions, c’est une nana plutôt sympa mais là franchement…

J’ai très peu confiance en moi, même si je travaille beaucoup dessus, le regard et le jugement des autres sont des choses un peu compliqués pour moi. Plus je vieillis, moins j’y fais attention, mais il y a des jours où, je ne sais pas pourquoi, je fais comme une régression sur tout le travail que j’ai déjà fait ! J’ai jamais trop trop kiffé mon corps, depuis que je me souvienne, mais on cohabite plutôt bien ensemble la plupart du temps. Pendant ma grossesse, il m’a un peu trahi, ce lâche, et a tranquillement pris 30 kg (non c’est pas moi, c’est lui…). Cela fait maintenant 2 ans que j’ai accouché et j’en ai perdu 40, le coquinou m’avait juste fait une petite blague, car je n’ai rien fait de spécial pour perdre tous ces kilos, à part avoir une alimentation équilibrée ! Bref, tout ce pavé pour dire que maintenant j’ai un corps de grenouille ou de coton tige si ça te parle mieux… et que cela me complexe. Je pense que cela ne me complexerait pas si les gens se taisaient un peu. Car très souvent (en réalité à chaque fois que je vois quelqu’un), on me parle de mon poids. J’ai même fait des examens médicaux, en me disant que je devais avoir quelque chose pour que tout le monde me le dise et je n’ai rien ! Mais c’est quoi cette manie, bordel ? (ouuuu tu sens que la dame est fachée ?)

Mon message est Chuuuut !

Plus sérieusement, arrêtons ces réflexions sur le physique, ça ne sert absolument à rien et ça peut faire beaucoup de mal. A la place, soyons bienveillants, par exemple, j’aime faire un compliment à chaque fois que je dis bonjour à quelqu’un… Franchement, ça fait plaisir et ça ne mange pas de pain ! Je pense que nous sommes assez dur avec nous même pour qu’en plus les autres en rajoutent !

Mon top 3 des phrases gonflantes, c’est cadeau !

  • « Oulala tu as l’air fatigué » parce que s’il faut la nana a mis 30 minutes à essayer de cacher ses grosses trainasses bleutées à coup d’anti-cerne, de fond de teint et de sérum magique, alors déjà, tu tues tous ses efforts et en plus tu lui détruis le moral parce que son sérum magique, elle l’a certainement payé une blinde !
  • « Tu as vu ? Tu as un gros bouton sur le nez » enfin quoi, comment tu peux croire que je ne l’ai pas vu ! Tu vois bien que j’essaie de le cacher, aide moi, soutien moi, fais semblant de ne pas l’avoir vu !!
  • « Mais dis donc tu ne serais pas enceinte ? » celle là, je pense qu’elle détient l’oscar de l’impolitesse, déjà la madame a peut-être juste pris un peu de poids et n’a pas forcement envie que l’on s’attarde sur le sujet. Mais surtout, tu ne sais pas ce qu’il se passe dans sa vie, peut-être que cela fait des mois, des années, qu’elle essaie de faire un bébé et qu’elle n’y arrive pas, ou peut-être qu’elle vient juste de faire une fausse couche, enfin bref, cette phrase est à BANNIR définitivement.

Pourquoi l’on se concentre toujours sur le négatif ?

Ici, je me suis centrée sur le physique, mais c’est tellement plus large, je pense que ce côté « j’ai envie de tuer ta joie HAHAHA » fonctionne un peu avec tout. Mon mari a vécu une situation dans le cadre de son taf que je trouve bien représentative : lors d’une rétrospective d’un de ses collègues d’un projet, au moment des feedbacks, les gens n’ont rapporté uniquement que les points négatifs, or ce n’était pas la consigne… La critique est constructive, mais connaître les bonnes choses aussi ! Alors, est-ce culturel ? Je ne sais pas…

Alors pour cette année 2019, je vous souhaite également à tous de la bienveillance, de l’empathie, et de ne retenir que les belles choses de la vie… même si nous ne vivons pas dans le monde des bisounours (et franchement vivre dans le monde des bisounours… AUSECOURS… des petits nounours qui sortent des arc-en-ciel de leurs bibons… sérieusement…).

Hasta l’Ananas !